Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Montréal - Deux bombardiers russes ont été interceptés mercredi par deux avions de chasse canadiens, a annoncé vendredi le ministère de la Défense du Canada. Les Tupolev russes se trouvaient à proximité des eaux canadiennes, non loin de l'Arctique.
"Les deux bombardiers Tu-95 russes sont retournés à leur base sans incident", a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère canadien de la défense, Jay Paxton.
"Ils se trouvaient à 250 milles nautiques de Goose Bay dans la province de Terre-Neuve (Est), dans des eaux à intérêts canadiens", a-t-il poursuivi.
Les eaux internationales canadiennes se prolongent jusqu'à 200 milles nautiques des côtes. Toutefois, le Canada revendique ses intérêts jusqu'à 300 milles nautiques
Les Tupolev Tu-95 russes sont des bombardiers lourds qui peuvent transporter des ogives nucléaires. "Il n'a pas été possible de voir s'ils transportaient des armes", a dit Jay Paxton.
Depuis 2007, plusieurs avions russes sont interceptés chaque année par des chasseurs canadiens, selon M. Paxton.
Pour Ottawa, une démonstration de force"Pour la Russie, ces vols sont une illustration de pouvoir. Ils veulent démontrer qu'ils sont une nation de pouvoir" a-t-il ajouté.
Le gouvernement conservateur du Premier ministre Stephen Harper a fait de la souveraineté dans l'Arctique un de ses chevaux de bataille.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS