Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux cadavres sans têtes ni jambes ont été découverts ces derniers jours dans un bois de Paris. La police soupçonne un couple qui pourrait avoir tué et dépecé un autre couple après une dispute portant sur la mort d'un enfant, a-t-on appris lundi de source policière.

Trois jours après la découverte d'un premier tronc humain dans le bois de Vincennes, à Paris, la police a retrouvé dimanche un second corps, toujours coupé au niveau de la tête et des jambes, dans le même bois. Les policiers suivaient les indications d'un couple "d'origine asiatique", placé en garde à vue ce week-end après s'être présenté à la police.

Le couple avait indiqué "avoir tué un homme et une femme", selon une source policière. Le premier tronc humain est celui d'une femme, le second retrouvé dimanche un homme.

Mort d'un enfant

Selon les tout premiers éléments de l'enquête, ce double meurtre, s'il est bien avéré, aurait pour origine un différend entre les deux couples.

Les auteurs présumés avaient en garde l'enfant du couple décédé qui serait mort début juin dans des conditions qui restent à éclaircir. Il y a eu une dispute à ce sujet et le couple en garde à vue a tué l'autre couple puis l'a dépecé.

Le 7 juin, deux joggeuses avaient découvert une jambe humaine en état de décomposition dans le bois de Vincennes.

ATS