Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les patrouilles canines ont été déterminantes. Ici une équipe de la police vaudoise (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Deux cambrioleurs présumés ont pu être interpellés mercredi dans le Val-de-Travers (NE) au terme d'une longue course-poursuite dans la campagne et au prix d'un important dispositif policier. Trois conducteurs de chiens ont été déterminants.

La police neuchâteloise a été alertée vers 15h30 par une habitante de Champ-du-Moulin. Elle avait fait fuir deux hommes qui venaient de lancer une pierre dans une porte-fenêtre d'une habitation voisine. Très rapidement sur place, la police a pu retrouver la piste des fuyards grâce aux chiens.

Les deux hommes ont été vus une première fois, cachés à une cinquantaine de mètres dans des rochers au-dessus de la patrouille, a indiqué jeudi la police cantonale. Mais, malgré les sommations d'usage, ils ont continué à fuir. Puis un des chiens les a retrouvés, parvenant à en immobiliser un.

Son complice a poursuivi sa fuite sur plus d'un kilomètre. Acculé contre une falaise, il a finalement été rattrapé vers 18h00. Sept patrouilles de la police cantonale ainsi que deux autres des gardes-frontière et trois conducteurs de chiens ont été mobilisés dansa l'opération.

Les deux cambrioleurs présumés ont été placés en détention. Le Ministère public a ouvert une enquête.

ATS