Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Confédération projette d'installer deux centres pour 200 requérants d'asile dans des cantonnements militaires d'altitude, aux Grisons. Les négociations sont en cours avec les autorités de Sufers, situé sur la route du col du San Bernardino, et celles de Medel, près du col du Lukmanier.

Les deux centres seraient occupés par des requérants d'asile durant six mois, chaque requérant ne restant en principe que quelques semaines, a indiqué mardi aux médias le ministre grison de la justice Christian Rathgeb. La capacité serait limitée à 100 places par centre.

Canton déchargé

A titre de comparaison, la commune de Sufers compte 134 habitants, celle de Medel environ 500. L'exécutif de Sufers a déjà donné son feu vert. La commune est actuellement en négociation avec la Confédération.

A Medel, les autorités devaient informer les habitants mardi soir. Le dernier mot revient toutefois à la municipalité dans les deux cas et non aux citoyens.

Le gouvernement grison salue le projet, sachant qu'une accélération des procédures d'asile est en vue, souligne Christian Rathgeb. Par ailleurs, le canton sera déchargé d'un nombre de demandeurs d'asile équivalent aux 200 prévus à Medel et Sufers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS