Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les cercueils n'étaient pas munis de couvercles (photo symbolique).

KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

(sda-ats)

Une société de pompes funèbres a tenté de faire incinérer récemment deux cercueils non munis de couvercles. Choqué, le centre funéraire a fait un rapport à sa hiérarchie qui a transmis le dossier au canton.

"Les collaborateurs du centre funéraire ont été très choqués par cette situation. C'est un manque de respect vis-à-vis des familles des défunts", a indiqué à l'ats Carole Schmid, conseillère municipale de la Ville de Sion, revenant sur une information diffusée jeudi sur le site Internet du Nouvelliste.

En charge du dicastère des bâtiments et des constructions dont dépend le centre funéraire, Carole Schmid a reçu le rapport et a, comme il se doit, confié l'affaire au Département valaisan de la santé. Ce dernier devra faire la lumière sur les motivations de la société de pompes funèbres incriminée.

Cette dernière a notamment indiqué que ce procédé se faisait couramment à Lausanne. "Renseignements pris, cela s'est révélé faux", précise Carole Schmid.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS