Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wendy Holdener mène le bal devant deux Suédoises à l'issue de la première manche du slalom olympique à Pyeongchang. La Schwytzoise devance de 0''20 Frida Hansdotter et de 0''40 Anna Swenn Larsson.

Partie avec le dossard 1, la skieuse d'Unteriberg a comme on dit "envoyé du lourd" sur le tracé initial. Hormis Frida Hansdotter, aucune autre concurrente n'a paru en mesure de lui contester cette manche. Pas même la reine Mikaela Shiffrin, 4e à 0''48. L'Américaine comptait à un moment près de 0''70 de retard, mais elle a réussi à grappiller un peu de temps sur les derniers mètres. On comprend mieux pourquoi la skieuse de Vail a choisi de faire l'impasse sur le Super-G de demain samedi tant l'énergie qui entoure les Jeux phagocyte les athlètes médaillés.

Mais on connaît les deuxièmes manches de celle qui a épinglé 33 slaloms dans sa mirifique carrière, dont 31 "traditionnels". Ceci dit, Wendy Holdener n'est pas la dernière venue puisqu'elle est la vice-championne du monde en titre de la spécialité. Abonnée à la deuxième marche du podium (dix fois), il est toutefois étonnant de constater que la Schwytzoise n'a jamais remporté de vrai slalom sur ses quatre succès en Coupe du monde (1 city event et 3 combinés). Et si cette fois, c'était la bonne?

Les autres Suissesses sont beaucoup plus loin. Après le passage de trente concurrentes, Michelle Gisin est 18e à 2''54, tandis que Denise Feierabend a commis une grossière erreur pour se retrouver en fond de classement, 24e à 3''04. A noter la contre-performance de Petra Vlhova, 2e slalomeuse dans la hiérarchie mondiale et seulement 12e à 2''23 de Wendy Holdener.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS