Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux policiers, qui enquêtaient sur le site de vente de drogues en ligne Silk Road, sont accusés d'avoir détourné plus d'un million de dollars en bitcoins, ont annoncé lundi les autorités américaines. L'enquête visait le fondateur du site, Ross Ulbricht.

Créé en 2011, Silk Road permettait notamment d'acquérir héroïne, cocaïne, LSD et autres produits illégaux, dont de faux documents d'identité grâce à la monnaie virtuelle bitcoin, en garantissant l'anonymat à ses dizaines de milliers d'acheteurs à travers le monde.

Son fondateur a été reconnu coupable de trafic de drogue, piratage et blanchiment d'argent en février dernier à New York. Il risque la prison à perpétuité.

Corruption

L'enquêteur principal est accusé d'avoir proposé à Ross Ulbricht d'échapper au FBI moyennant 250'000 dollars en bitcoins. Sous couvert d'une fausse identité, il est également soupçonné de lui avoir proposé d'éventer des éléments de l'enquête contre 100'000 dollars en bitcoins.

Un membre du Secret Service était quant à lui parvenu à accéder à l'un des comptes administrateurs de Silk Road quelques jours avant un vol massif de bitcoins. Le département américain de la Justice affirme que la monnaie virtuelle dérobée avait été transférée sur un compte de Mt. Gox, l'une des principales plates-formes d'échanges du bitcoin, située à Tokyo et qui a fait faillite au début 2014.

Le membre du Secret Service est accusé d'avoir transféré de ce compte vers un de ses comptes américains quelques 800'000 dollars en bitcoins. Il aurait effectué son dernier transfert deux jours avant de participer à la saisie de plusieurs millions de dollars sur le compte Mt Gox.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS