Toute l'actu en bref

"Athosland" de Michael Golz, une des deux nouvelles expositions de la Collection de l'Art brut à Lausanne

Collection de l'Art Brut

(sda-ats)

La Collection de l'Art brut à Lausanne présente deux nouvelles expositions jusqu'à la fin de l'année: le pays imaginaire de l'Allemand Michael Golz et une grande rétrospective consacrée à la Tchèque Anne Zemankova.

L'univers de Michael Golz, né en 1957, s'agrandit chaque jour, il a pris la forme d'"une impressionnante carte topographique", explique jeudi le musée lausannois. Si l'on assemble les 150 feuilles cartonnées, l'on obtient une surface de 14 mètres sur 17, "Athosland".

Monde imaginaire

Le pays d'Athos est imaginaire, complètement inventé. S'il ressemble au monde réel, avec ses montagnes, ses villes et ses routes, une différence est de taille: les habitants jouissent d'une liberté totale. Le mal y est aussi présent sous la forme de bêtes malfaisantes.

"Accepter Michael Golz pour guide, c'est courir le risque de voir s'enflammer sa propre imagination et s'estomper les frontières entre les créations esthétiques (...) et la réalité", commente Markus Landert, directeur du Kunstmuseum de Thurgovie. A voir jusqu'au 1er octobre.

Herbier fantasmagorique

La deuxième exposition présente une rétrospective de la Tchèque Anna Zemankova (décédée en 1986) avec environ 130 dessins, dont beaucoup sont montrés pour la première fois. Après des événements tragiques, dont le décès d'un de ses fils, elle se lance à 50 ans dans le dessin et développera une une technique mêlant le crayon, l'encre, le pastel, la perforation, le collage, le découpage, le gaufrage ou la broderie.

Dans un état proche de la création médiumnique, explique la Collection de l'Art brut, Anna Zemankova compose un herbier fantasmagorique de fleurs et de plantes rayonnantes. A découvrir à Lausanne jusqu'au 26 novembre.

ATS

 Toute l'actu en bref