Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Cap - Deux fermiers sont tués chaque semaine en Afrique du sud et deux y sont attaqués tous les jours. Cette criminalité en hausse a été dénoncée par la plus importante union de fermiers du pays, Agri SA.
"Les statistiques sont bien connues: 11'785 attaques, 1804 meurtres depuis 1991", a indiqué Andre Botha au comité de la police du parlement, une situation qui fait écho à la violence dans un pays où 50 personnes sont assassinées chaque jour.
"Nous parlons de deux attaques par jour, de deux meurtres de fermiers par semaine, et ça augmente. Ce qui nous préoccupe, c'est la brutalité avec laquelle les meurtres sont perpétrés".
Cette déclaration fait suite au récent meurtre de l'extrémiste blanc Eugène Terre'Blanche par deux ouvriers agricoles, qui a relancé les tensions raciales.
Les meurtres de fermiers sont un enjeu racial en Afrique du Sud, les réformes gouvernementales ayant échoué à traiter des questions du partage foncier et laissé la plus grande partie des fermes aux mains des blancs, seize ans après la chute de l'apartheid.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS