Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les deux globes de Mercator sont à découvrir au Musée Arlaud à Lausanne jusqu'au 15 juillet.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Deux globes de Mercator, père de la cartographie moderne, sont exposés jusqu'au 15 juillet au Musée Arlaud à Lausanne. Découvertes par hasard sur le campus lausannois, ces pièces remontent à 1541 et 1551 et sont montrées au public pour la première fois.

A l'enseigne de "Terra Incognita", le musée présente ces deux chefs-d'oeuvre, un globe terrestre et l'autre céleste, qui représentent la vision du monde au 16e siècle. Outre leur intérêt intrinsèque, l'histoire de leur découverte mérite l'attention.

En 2004, le professeur Georges Meylan est nommé à la chaire d'astrophysique de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Dans son bureau, deux globes attirent son attention. Lorsqu'il découvre qu'ils sont signés du cartographe flamand Gérard Mercator (1512 - 1594), il se met à rêver que ça soit vrai.

Il faudra ensuite plus de 10 ans de recherches et d'examens divers pour parvenir à ce constat. Oui, les deux globes sont bien de Mercator, même si leur arrivée dans ce bureau lausannois reste encore mystérieuse. Le site internet www.unil.ch/mercator raconte aussi cette aventure et souligne l'intérêt de ces deux globes de 42 cm de diamètre.

www.unil.ch/mercator

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS