Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les deux plus hauts dirigeants de l'organisation séparatiste basque ETA ont été arrêtés mardi avec l'aide de la Garde civile espagnole dans le sud de la France, selon le ministère espagnol de l'Intérieur. Deux autres personnes ont été interpellées.

Les deux personnes arrêtées sont une femme, Iratxe Sorzabal Diaz, et un homme, David Pla-Martin, précise une source policière française. Tous les deux sont présentes par les enquêteurs comme étant à la tête de l'ETA depuis 2011. Un Français propriétaire de la maison où ils séjournaient a également été arrêté, ainsi qu'une quatrième personne qui n'a pas encore identifiée.

"Ces arrestations portent un coup sérieux au groupe terroriste et impliqueraient l'élimination de la structure gérant l'armement et les explosifs dont dispose encore l'ETA", déclare le ministère espagnol de l'Intérieur.

L'ETA n'a plus commis d'attentat depuis plusieurs années. L'organisation a publiquement renoncé à la lutte armée mais n'a toujours pas rendu les armes comme le réclame Madrid.

ATS