Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Deux hommes soupçonnés de préparer un attentat ont été arrêtés lundi à l'aéroport d'Amsterdam en provenance des Etats-Unis. Ils ont été interpellés après des informations transmises par Washington sur la présence d'"objets suspects" dans leurs bagages.
"Des objets suspects ont été découverts dans les bagages associés à deux passagers du vol United 908 en provenance de Chicago O'Hare et à destination d'Amsterdam hier soir", a indiqué un responsable du département américain de la Sécurité intérieure dans un communiqué adressé lundi en soirée à l'AFP.
"Les objets n'ont pas été jugés dangereux en soi, et, dans le cadre de notre partage d'informations avec nos partenaires, les autorités néerlandaises ont été informées de ces objets suspects", selon le texte, qui ajoute que "l'enquête est en cours".
Peu avant, un porte-parole de la gendarmerie de l'aéroport d'Amsterdam avait annoncé que deux hommes avaient été arrêtés lundi à l'atterrissage de leur avion en provenance de Chicago (Illinois, nord-est).
"Deux hommes ont été arrêtés à la demande de la police judiciaire" lundi matin à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol, a indiqué ce porte-parole, Robert van Kapel.
Selon la chaîne américaine ABC News, la police néerlandaise a elle arrêté les deux hommes pour "planification d'un attentat terroriste".
Arrivé à Chicago en provenance de Birmingham, dans l'Alabama (sud-est des Etats-Unis), l'un des deux hommes avait fait enregistrer ses bagages sur un vol pour Washington puis Dubaï, avec le Yémen pour destination finale, alors que lui-même embarquait vers Amsterdam avec l'autre homme.
Avant son départ de Birmingham, des agents de sécurité avaient soumis le premier à une fouille renforcée en raison de ses vêtements jugés anormalement épais.
Ils avaient découvert qu'il portait la somme de 7000 dollars en liquide et que ses bagages comprenaient un téléphone portable attaché à une bouteille de Pepto-Bismol, un médicament contre les nausées et les maux d'estomac, ainsi que trois autres téléphones portables scotchés ensemble, ainsi que des montres également scotchées ensemble, un cutter et trois grands couteaux.
Mais aucune trace d'explosifs n'avait été découverte et il avait pu embarquer pour Chicago, de même que ses bagages.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS