Toute l'actu en bref

La présidente de la Confédération Doris Leuthard était présente au Swiss Economic Forum jeudi. La manifestation s'est terminée vendredi (archives).

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

Le Swiss Economic Award 2017 a été décerné à trois jeunes entreprises, face à 250 autres candidats. Les lauréats sont les romands Geostatis au Noirmont (JU) et Gamaya à Lausanne, ainsi que la zurichoise Felfel.

Le prix, attribué dans le cadre du Swiss Economic Forum (SEF) 2017, récompense des performances "exceptionnelles" dans les catégories production/industrie, hautes technologies/biotechnologies et services. La manifestation s'achevait vendredi à Interlaken (BE), indique le SEF dans un communiqué.

Dans la première catégorie, l'entreprise jurassienne Geostatis, née en 2011 et issue de l'Ecole polytechnique de Lausanne (EPFL), produit des bracelets électroniques pour les prisonniers, équipés d'une technologie GPS innovante. Elle est la seule en Europe active dans ce domaine et compte des clients dans le monde entier. Elle emploie 35 personnes.

Récompensée dans la catégorie "hautes technologies/biotechnologies", Gamaya propose, à l'aide de drones, des analyses permettant d'améliorer l'efficacité et la productivité des domaines agricoles. Et ce tout en minimisant les atteintes à l'environnement. Créée en 2015, elle émane elle aussi de l'EPFL et compte 18 employés.

Total de 75'000 francs

Enfin, Felfel, fondée en 2013 et employant 22 collaborateurs, s'est spécialisée dans la vente de repas sur le lieu de travail, préparés par des chefs locaux avec des produits de saison.

Les lauréats recevront des prix dotés d'un total de 75'000 francs. Le jury était présidé par Monika Ribar, notamment ancienne directrice générale du groupe bâlois de transports et de logistique Panalpina.

ATS

 Toute l'actu en bref