Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les pilotes suisses de boblet ne sont pas parvenus à redresser la situation lors de la deuxième journée. Malgré une progression, Rico Peter et Clemens Bracher sont restés loin du podium.

Peter, qui avait été classé 10e il y a quatre ans à Sotchi, et son pousseur Simon Friedli ont réussi les 10e et 9e temps lors des 3e et 4e manches. Ils ont ainsi gagné deux rangs au classement général pour terminer onzièmes. Pour Peter (34 ans), c'est l'épreuve à quatre qui lui trotte dans l'esprit. L'Argovien avait pris la deuxième place sur l'Alpensia Sliding Centre il y a onze mois lors de la répétition générale de l'épreuve olympique. Il sera là un sérieux candidat aux médailles.

Le deuxième pilote helvétique Clemens Bracher est resté loin du diplôme olympique. L'Emmentalois de 31 ans, qui a fêté cet hiver un succès en Coupe du monde à Winterberg et un 3e rang à Innsbruck, a encore cédé du terrain avec son pousseur Michael Kuonen au cours de la deuxième journée. Il a perdu trois rangs pour figurer à la 16e place finale.

La bataille pour le titre a été passionnante. Au terme d'un suspense à couper le souffle, le Canadien Justin Kripps et le quadruple champion allemand Francesco Friedrich ont été classés premiers à égalité au centièmes de seconde. Le bronze a paré le Letton Oskars Melbardis qui a concédé 5 centièmes aux duos vainqueurs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS