Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le mont de Strandja est situé près de la seule section de la frontière bulgaro-turque qui n'est pas protégée par la clôture de barbelés, longue de 200 km (archives).

KEYSTONE/EPA/VASSIL DONEV

(sda-ats)

Deux migrants clandestins irakiens ont été retrouvés morts vendredi en Bulgarie sur le mont de Strandja (sud-est), a annoncé la police régionale de Bourgas. Le pays est en proie à des tempêtes de neige.

Les hommes âgés de 28 et 35 ans, qui étaient munis de pièces d'identité, ont été découverts gelés dans une forêt par des villageois qui ont prévenu la police.

Lundi, une migrante somalienne avait elle aussi été retrouvée morte de froid dans la même région.

Le mont de Strandja est situé près de la seule section de la frontière bulgaro-turque n'étant pas protégée par la clôture de barbelés. D'une longueur de 200 km, cette clôture avait fortement réduit l'afflux de migrants clandestins en Bulgarie, d'environ 30'000 en 2015, à 18'000 en 2016.

Située à la frontière extérieure de l'Union européenne, la Bulgarie voit cependant déborder ses centres d'accueil de migrants depuis que la Serbie a fermé sa frontière et les empêche de continuer leur route vers l'Europe centrale et occidentale.

Dix décès de migrants clandestins ont été annoncés en 2016 en Bulgarie. Les victimes avaient tenté d'entrer illégalement dans le pays depuis la Turquie ou de quitter celui-ci via la Serbie ou la Roumanie pour gagner l'ouest de l'Europe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS