Toute l'actu en bref

Deux véhicules ont pris feu après l'explosion de la voiture piégée jeudi à Izmir.

KEYSTONE/AP DHA-Depo Photos

(sda-ats)

Deux personnes ont été tuées et une dizaine d'autres blessées dans l'explosion d'une voiture piégée près d'un tribunal d'Izmir, dans l'ouest de la Turquie. Par ailleurs, deux "terroristes" ont été tués, selon les médias.

Un policier et un huissier du tribunal ont été tués par l'explosion, a précisé l'agence de presse Dogan. Le maire du district de Bayrakli, à Izmir, avait déclaré un peu plus tôt à la chaîne NTV qu'au moins dix personnes avaient été blessées, dont une grièvement.

"Deux terroristes" ont été tués dans les affrontements qui ont suivi avec les forces de l'ordre, selon l'agence progouvernementale Anadolu. Celle-ci précise qu'un troisième assaillant est toujours recherché.

L'explosion, provoquée selon les médias turcs par une voiture piégée, a eu lieu près de l'entrée des juges et des procureurs, a précisé CNN Türk. Les images diffusées à la télévision montraient un nuage de fumée, tandis que des ambulances et des véhicules de police étaient dépêchés sur les lieux.

Cette attaque dans cette ville située en bordure de la mer Egée survient quelques jours après l'attentat contre une boîte de nuit à Istanbul la nuit du Nouvel An, qui a fait 39 morts. Cet attentat a été revendiqué peu après par le groupe djihadiste Etat islamique.

ATS

 Toute l'actu en bref