Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un loup pourrait avoir croqué deux moutons dans le canton d'Uri (Archives).

KEYSTONE/EPA/JENS BUETTNER

(sda-ats)

L'alerte au loup a de nouveau sonné samedi dans le canton d'Uri. Deux moutons ont été retrouvés morts et trois blessés sur un alpage de la commune de Göschenen. Des analyses ADN sont en cours pour identifier définitivement le prédateur.

La police uranaise a confirmé dimanche une information du journal dominical "Zentralschweiz am Sonntag". Les photos prises des animaux attaqués désignent a priori le loup. En attendant le résultat des analyses plus approfondies, le reste du troupeau a été ramené en plaine.

L'alpage où les animaux pâturaient se trouve à 1600 mètres d'altitude. A quelques kilomètres, dans le Riental, des ovins avaient été attaqués en juillet dernier. Des analyses ADN avaient déjà été commandées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS