Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les autorités grisonnes ignorent si les ours observés ces derniers jours se trouvent toujours dans le canton ou s'ils ont repassé sur sol italien (archives).

KEYSTONE/AMT FUER JAGD UND FISCHEREI GR

(sda-ats)

Deux ours ont été aperçus dans les Grisons ces derniers jours, trois semaines après la mort d'un plantigrade, percuté par un train en Basse-Engadine. L'un a été vu en Haute-Engadine et dans le Val Poschiavo, l'autre près de Nufenen, à la frontière italienne.

L'un des ours a laissé des traces en début de semaine à proximité du Parc national suisse, indique mercredi l'office grison de la chasse. Vendredi dernier, il avait été vu à une vingtaine de kilomètres de là, dans le Val Poschiavo supérieur, où il a été surpris par un piège photographique en train de manger la dépouille d'un cerf.

L'autre ours a été photographié par un randonneur à ski sur le flanc italien du Piz Tambo. Les gardes-chasse grisons ont pu confirmer cette découverte peu après dans le Val Curciusa, vallon situé entre Nufenen et les hauts de San Bernardino. On ignore pour l'instant si les deux grands prédateurs se trouvent toujours sur sol grison.

ATS