Navigation

Deux officiers supérieurs égyptiens tués dans une attaque au Sinaï

Ce contenu a été publié le 26 juillet 2014 - 10:48
(Keystone-ATS)

Deux officiers supérieurs égyptiens ont été tués vendredi dans une nouvelle attaque visant les forces de sécurité dans le nord de la péninsule du Sinaï (est), a-t-on appris de sources sécuritaires. Les assaillants ont ouvert le feu sur un général de la police et un général de l'armée qui rentraient chez eux en voiture.

Depuis la destitution en juillet 2013 du président islamiste Mohamed Morsi, l'Egypte a connu une vague d'attaques revendiquées par des jihadistes visant les forces de l'ordre, surtout au Sinaï.

Ces derniers expliquent frapper l'armée en représailles à la sanglante répression des pro-Morsi menée par les autorités installées précisément par l'armée. Selon le gouvernement, plus de 500 policiers et soldats ont péri dans de multiples attentats en Egypte.

La semaine dernière, 22 soldats ont été tués dans une zone désertique proche de la frontière libyenne (ouest), dans l'attaque la plus meurtrière contre l'armée égyptienne depuis l'éviction de M. Morsi.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.