Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les autorités américaines ont placé deux aras rares sur la liste des espèces en danger, a annoncé jeudi le service de la pêche et de la vie sauvage (FWS). Le braconnage et la disparition de leur habitat constituent les principales raisons.

Il s'agit du ara militaire et du grand ara vert trouvés en Amérique centrale et du Sud. "Ces deux aras sont en danger d'extinction dans leur habitat naturel et les mécanismes réglementaires existants sont insuffisants pour les protéger", explique le FWS (Fish and Wildlife Service) dans un communiqué.

Cette décision rend illégal de tuer ou de blesser ces aras. L'importation ou l'exportation des Etats-Unis de cette race, sans un permis, est aussi interdite. Cette mesure "garantit que des citoyens américains ou des personnes dépendant de la juridiction des Etats-Unis ne contribuent pas à aggraver le déclin de ces deux espèces", souligne le FWS.

Le ara militaire, qu'on trouve dans les forêts tropicales du Mexique et d'Amérique du sud, compterait de 6000 à 13'000 spécimens éparpillés dans des habitats fragmentés sur de vastes territoires. Certains groupes ne comptent qu'une centaine d'oiseaux.

Le grand ara vert qui vit également en Amérique centrale et dans des parties du nord de l'Amérique du sud compte beaucoup moins de spécimens: selon les estimations, il n'y aurait que de 1000 à 3000 oiseaux en Colombie, au Costa Rica, en Equateur, au Nicaragua et au Panama.

Cette décision sera publiée vendredi au journal officiel et prendra effet le 2 novembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS