Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une paire de pistolets offerts par le marquis de La Fayette à Simón Bolívar, héros de l'indépendance de plusieurs pays d'Amérique latine, a été adjugée mercredi lors d'enchères organisées par Christie's à New York. L'acquéreur a déboursé 1,8 million de dollars.

La légende veut qu'en 1825, l'aristocrate français se soit joint à la famille du défunt George Washington, qui souhaitait témoigner son respect à l'homme d'Etat et militaire vénézuélien. Le marquis de La Fayette aurait vu en l'action de Simón Bolívar un idéal commun à celui qui avait présidé à la guerre d'indépendance américaine, à laquelle il avait pris part de 1777 à 1781.

Il lui aurait alors envoyé un coffret comprenant deux pistolets d'apparat, fabriqué par la manufacture royale à Versailles. Les armes sont incrustées d'or et d'argent et représentent notamment la scène mythologique du combat des Lapithes contre les Centaures lors du mariage de Pirithoüs et Hippodamie.

Rôle décisif

Issu d'une famille aisée de Caracas, Simón Bolívar dirigea les troupes qui obtinrent la capitulation des Espagnols en 1813 et l'indépendance du Venezuela.

Il a également joué un rôle décisif dans la création de la Colombie, de la Bolivie, qui porte son nom, et dans le processus d'indépendance du Pérou.

ATS