Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux policiers bernois ont été condamnés mercredi pour avoir traîné un homme au sol dans de son urine. Le Tribunal régional de Berne leur a infligé des peines de 80 jours-amendes à 8800 francs et 40 jours-amendes à 4000 francs pour abus de pouvoir.

Ils bénéficient toutefois d'un sursis de deux ans. Les faits se sont produits le 1er février. L'homme s'était montré récalcitrant et avait satisfait un besoin naturel sur le sol du service de garde de la gare de Berne. Il avait ensuite refusé de nettoyer et les deux agents étaient sortis de leurs gonds. L'un d'eux l'avait projeté à terre, avant de le traîner dans la flaque, tandis que son collègue jetait sa veste dans l'urine.

"Ce n'est pas simple de juger des policiers chevronnés", a souligné la juge. Mais les gardiens de l'ordre ont outrepassé leurs compétences. Ces derniers réfutaient les accusations, affirmant avoir agi dans le cadre autorisé face à un individu qui gesticulait et les harcelait.

La victime a subi des contusions aux côtés et la rate. Elle a été libérée des reproches de violence et de menace contre les autorités et ses représentants. De nombreux collègues des deux policiers ont suivi le prononcé du verdict dans la salle.

ATS