Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux policiers turcs ont été tués par balles vendredi matin dans la région d'Adana (sud), a annoncé l'agence gouvernementale Anatolie . Cette nouvelle attaque a été attribuée à la rébellion kurde.

Des combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont attaqué le commissariat de la ville de Pozanti, entraînant une riposte des policiers. Deux d'entre eux sont morts dans les échanges de tirs, a ajouté Anatolie.

La guérilla kurde mène quotidiennement depuis une semaine des attaques meurtrières contre les forces de l'ordre. Depuis le déclenchement le 20 juillet d'un nouveau cycle de violences, au moins treize soldats ou policiers ont été tués, dont trois dans l'embuscade jeudi d'un convoi militaire.

La plupart des attaques ont eu lieu dans le sud-est anatolien, en particulier dans des provinces proches du nord de l'Irak où se sont réfugiés les combattants du PKK. L'attaque de vendredi est survenue plus à l'ouest, dans une zone fréquentée par des touristes. En représailles, l'armée turque mène quotidiennement des raids aériens massifs contre les positions du PKK dans le nord de l'Irak.

ATS