Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux puissants séismes de magnitude 7,6 ont frappé l'est du Pérou mardi soir non loin de la frontière avec le Brésil, a annoncé l'Institut américain de géologie (USGS). Ces secousses n'ont pas fait, selon les premières informations, de victimes ni de dégâts majeurs.

Les deux secousses ont été ressenties dans les pays limitrophes. La première a eu lieu à 17h45 (23h45 suisses), suivie d'une seconde cinq minutes plus tard, dans la même zone. L'épicentre des secousses a été localisé dans la région de Madre de Dios, en Amazonie péruvienne, à 681 kilomètres au nord-est de la capitale Lima, et à 173 km au nord-ouest d'Iberia et à 600 km de profondeur.

Les secousses ont été ressenties à Cusco, Tacna, Pucallpa, Arequipa, ainsi que dans le nord de la Bolivie, du Chili, de l'Argentine et du Venezuela, et dans une moindre mesure dans la capitale péruvienne Lima, a indiqué l'Institut de géophysique péruvien.

Pas d'alerte au tsunami

Des scènes de panique ont été enregistrées dans les rues d'Arequipa et de Cusco, a indiqué la chaîne de radio RPP. Le trafic aérien a été suspendu à l'aéroport de Pucallpa, capitale de la région d'Uyacali.

Toute menace de tsunami sur les côtes du pays a cependant été écartée par la marine militaire péruvienne.

Le Pérou, situé sur la "ceinture de feu du Pacifique", zone à forte activité tellurique, subit chaque année au moins une centaine de secousses. Le dernier séisme de grande envergure enregistré au Pérou, d'une magnitude de 7,9, avait fait 595 morts le 15 août 2007, avec pour épicentre un point situé à 40 km à l'ouest de Pisco.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS