Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux ruchers atteints de la loque américaine, une maladie bactérienne, en Ajoie (JU) ont été détruits. C'est le 25e cas de cette maladie bactérienne des abeilles depuis le début de l'année (photo prétexte).

KEYSTONE/AP/MOHAMMED BALLAS

(sda-ats)

Deux ruchers atteints de la loque américaine ont été détruits en Ajoie, dans le canton du Jura. C'est le 25e cas de cette maladie bactérienne des abeilles depuis le début de l'année.

La maladie, très virulente, peut être transmise d'une colonie à une autre soit par les abeilles, soit par l'apiculteur. C'est pourquoi la vétérinaire cantonale a ordonné une zone de restriction sur les localités jurassiennes de Courgenay et de Courtemautruy, a communiqué lundi le canton du Jura.

Les apiculteurs dont les ruchers sont situés dans cette zone ont l'interdiction d'offrir de déplacer, d'introduire ou de sortir des abeilles ou des rayons. Les ruchers seront contrôlés et toute suspicion de maladie doit être annoncée aux instances compétentes, précise le canton.

La bactérie ronge les larves qui meurent par septicémie. Les ouvrières tentent d'éliminer les larves contaminées, mais c'est un travail difficile et la bactérie se propage à la ruche. La colonie d'abeilles peut totalement disparaître.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS