Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quelque 75 personnes ont en outre été évacuées et transférées dans des refuges, a-t-il ajouté (archives).

KEYSTONE/AP/DOLORES OCHOA

(sda-ats)

Deux séismes de forte magnitude ont frappé dimanche l'Equateur et fait un blessé, a annoncé l'Institut géophysique équatorien. Ils ont eu lieu dans la même région où un tremblement de terre avait fait quelque 700 morts en avril.

Un premier séisme de magnitude 6,2 s'est produit à 21h04 (03h04 en Suisse) dans la province d'Esmeraldas (nord-ouest). Un autre de magnitude de 5,9 est survenu quatre minutes plus tard, a indiqué l'institut sur son compte Twitter. Les autorités ont écarté tout risque de tsunami.

Le ministre coordonnateur de la Sécurité, César Navas, a fait état d'"une personne avec une fracture" ainsi que de "logements et infrastructures avec des fissures". Quelque 75 personnes ont en outre été évacuées et transférées dans des refuges, a-t-il ajouté.

L'Institut américain d'études géologiques (USGS) a évalué la magnitude du premier séisme à 6,4. Il a précisé que son épicentre se situait à 41 km au sud de Propicia et à 154 km au nord-ouest de Quito.

Propicia est proche de la ville d'Esmeraldas, l'une des localités particulièrement dévastées par le séisme du 16 avril, qui a été suivi depuis par plus de 2000 répliques. Ce tremblement de terre de magnitude 7,8 avait fait officiellement 673 morts, 6274 blessés, près de 29'000 sans-abri et plus de 3,3 milliards de dollars de dégâts.

Le Service de sécurité a signalé des coupures d'électricité dans plusieurs secteurs de la province d'Esmeraldas, ainsi que des glissements de terrain sur la route entre la ville du même nom et la station balnéaire de Pedernales, épicentre du tremblement de terre d'il y trois mois.

Habitants effrayés

Selon des images de la télévision locale, des habitants sont sortis de leurs maisons effrayés par les secousses, ressenties dans la province de Santo Domingo de los Tsachila y Pichincha, où est située Quito.

"Ca a été très fort. Un cauchemar, à nouveau!", a déclaré à l'AFP Marcela Arellano, habitante de Santo Domingo. "Nous sommes tous sortis paniqués, en appelant nos proches. Nous commencions à oublier ce qui s'est passé la dernière fois", a dit son mari, Clever Lopez.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS