Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois séismes géographiquement proches les uns des autres ont frappé le centre de la Birmanie dimanche et lundi matin. Le premier a fait treize morts et une quarantaine de blessés, selon le bilan d'une organisation humanitaire non confirmé de source officielle.

La première secousse, d'une magnitude de 6,8, s'est produite au lever du jour à une profondeur de 10 kilomètres, à 116 km au nord de Mandalay, deuxième ville du pays, a précisé l'Institut américain de géophysique (USGS).

Elle a été suivie en fin de journée par une réplique de 5,8, un peu moins profonde, et identifiée cette fois à 86 km au nord-ouest de la cité industrielle. Une équipe de journalistes de l'AFP, présents à proximité de la petite ville de Shwebo, a confirmé l'avoir ressentie.

Un troisième, de magnitude 5,6, a eu lieu lundi matin à 135 kilomètres au nord de Mandalay, et à une profondeur de 9 kilomètres, toujours selon l'USGS.

Chantiers dangereux

L'ONG "Save The Children" a décompté un total de 13 morts et 40 blessés admis dans les hôpitaux de la région. Un responsable birman du département d'aide et de réhabilitation a pour sa part évoqué un bilan total de sept morts et quatre disparus.

Beaucoup de blessés proviennent selon lui de chantiers. "Nous avons envoyé une équipe à Shwebo, où se situait le centre du tremblement de terre, pour apporter de l'aide et distribuer de la nourriture", a-t-il expliqué.

Des habitants de Mandalay ont fait état de scènes de panique dans ce poumon économique du centre du pays, où assez peu de dégâts sont semble-t-il à déplorer.

Visite de Barack Obama

La Birmanie est frappée occasionnellement par des secousses telluriques. En mars 2011, une secousse de magnitude 6,8 dans l'Etat Shan, près de la frontière avec la Thaïlande et le Laos, avait tué 75 personnes.

La Birmanie recevra le 19 novembre le président américain Barack Obama, pour son premier voyage à l'étranger depuis sa réélection, dernier signe en date de son soutien au processus politique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS