Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chiasso TI - Deux sociétés suisses basées à Chiasso (TI) doivent 112 millions d'euros (159 millions de francs) au fisc italien. L'évasion fiscale qui a porté sur les années 2004-2008 a été découverte par la "Guardia di finanza" (police financière) d'Olgiate Comasco (I).
Les deux sociétés, spécialisées dans le commerce en gros des tissus et de l'habillement, achetaient leur marchandises en Bulgarie et en Thaïlande notamment. Elles la revendaient à des fournisseurs italiens, a expliqué le capitaine Salvatore Mirarchi de la "Guardia di finanza" d'Olgiate Comasco, localité italienne sise à quelques kilomètres de la frontière tessinoise.
La vente à des firmes italiennes, par le biais d'agents intermédiaires, est sujette à taxation. La marchandise était écoulée dans les provinces de Bergame, Turin, Parme et Plaisance (nord), de Rimini (centre), de Rome et Naples.
"L'évasion fiscale qui porte sur les années 2004 à 2008 a été reconstruite après la découverte de comptes courants ouverts par ces sociétés dans des banques italiennes" précise le capitaine Mirarchi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS