Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux soldats ukrainiens ont été tués dans l'Est séparatiste de l'Ukraine en 24 heures, a dit samedi le porte-parole militaire Andriï Lyssenko. Vingt autres ont été blessés.

Des soldats de la Garde nationale sont tombés dans une embuscade près de Stanitsa Louganska, dans la région séparatiste de Lougansk. Lors de combats, deux d'entre eux ont été tués et 14 blessés, a ajouté M. Lyssenko.

L'Est séparatiste prorusse de l'Ukraine a connu la veille un regain de violence sans précédent depuis l'établissement d'une nouvelle trêve le 9 décembre, avec quatre soldats et quatre civils tués.

Les efforts diplomatiques pour apaiser le conflit qui a fait plus de 4700 morts en neuf fois piétinent. La conférence vendredi entre les séparatistes et le Groupe de contact - qui comprend des représentants de l'Ukraine, de la Russie et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) - n'a donné aucun résultat, a fait savoir le ministère ukrainien des Affaires étrangères.

Après un entretien téléphonique, les chefs de diplomatie ukrainien, russe, français et allemand se sont mis d'accord pour se rencontrer lundi à Berlin afin de préparer un sommet à Astana, capitale du Kazakhstan, initialement prévu le 15 janvier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS