Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Deux Suisses ayant sauvé une chauve-souris enragée ont été traités

Le deux touristes suisses en contact avec une chauve-souris enragée ont pu recevoir le traitement nécessaire contre le virus (archives).

KEYSTONE/AP/MERLIN D. TUTTLE

(sda-ats)

Le couple de touristes suisses peut-être contaminé par le virus de la rage aux Etats-Unis a pu recevoir le traitement nécessaire contre la maladie mortelle. L'alerte sanitaire sonnée jeudi par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a permis de les retrouver.

Le couple est en bonne santé et ne présente aucun symptôme de la maladie, a indiqué l'office vendredi. Les autorités suisses avaient lancé un avis de recherche public après avoir reçu des informations des autorités sanitaires américaines.

Les deux Suisses avaient ramassé une chauve-souris le 10 janvier à Naples, en Floride, et l'avaient amenée dans une clinique vétérinaire. L'animal avait été testé positif à la rage quelques jours plus tard.

La rage est causée par un virus présent dans la salive qui se transmet suite à une blessure par morsure, léchage d'une lésion de la peau ou par contact de salive avec les muqueuses. La maladie est généralement fatale dès l'apparition des premiers signes, mais la période d'incubation peut durer plusieurs mois. Avant les symptômes, la rage peut être prévenue par une vaccination "postexpositionnelle".

L'OFSP en profite pour un appel à la prudence. En Suisse, les chauves-souris peuvent également être porteuses du virus de la rage. Il ne faut donc jamais toucher les chauves-souris trouvées par hasard. En cas de contact, le médecin de famille doit être contacté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.