Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ouest de la Chine a été frappé mardi matin par deux séismes modérés d'une magnitude de 5,4 et 5,5. Ils ont provoqué l'effondrement de dizaines de maisons sans faire de victimes, selon les premiers bilans des autorités.

Le Centre de géophysique américain (USGS) avait dans un premier temps évalué à 6 la magnitude du séisme du Xinjiang (nord-ouest), qui a eu lieu à 08h21 (01h21 en Suisse), avant de réviser cette estimation à la baisse.

L'épicentre de ce tremblement de terre se trouve à 95 km à l'est de la ville de Yining, à plus de 2800 km à l'ouest de Pékin, et sa profondeur est de 27,9 km, a précisé l'USGS sur son site internet.

Plus de cinquante habitations se sont effondrées et des centaines d'autres ont été endommagées, selon un message publié sur Internet par le bureau local chargé de la prévention des séismes.

"D'importants dommages"

L'Agence de sismologie chinoise a indiqué que la secousse tellurique pourrait avoir causé "d'importants dommages", a rapporté l'agence officielle Chine nouvelle. Des équipes ont été envoyées sur place pour évaluer les dégâts.

L'autre séisme, de magnitude 5,5, a eu lieu à 05h58 (22h58 en Suisse lundi) et son épicentre se trouve à 48 km à l'ouest de la ville de Guangyuan, selon l'USGS, qui a évalué sa profondeur à 16,1 km.

Cette région avait été touchée par le grand tremblement de terre du Sichuan (sud-ouest) en mai 2008, qui avait fait près de 70'000 tués et 18'000 disparus.

ATS