Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ciudad Victoria - Deux voitures piégées visant la police mexicaine et la plus grande station de télévision du nord-ouest du Mexique ont explosé vendredi soir. Des attaques qui s'ajoutent aux rumeurs d'assassinats de policiers enquêtant sur le massacre de 72 clandestins.
Les deux voitures piégées ont explosé dans la nuit, sans faire de victime, l'une devant un poste de police et l'autre face aux bureaux de la chaîne de télévision Televisa - premier réseau hispanophone au monde - à Ciudad Victoria, la capitale de l'Etat de Tamaulipas, à 150 km de la ferme de la petite ville de San Fernando où 72 cadavres d'émigrants clandestins ont été découverts mardi.
La tuerie est vraisemblablement la conséquence de la rivalité sanglante entre les "Zetas" et le cartel dit "du Golfe", leur ancien employeur devenu leur ennemi.
Aucune revendication, mais toute la région soupçonne un défi des "Zetas", dont trois membres sont morts et un a été fait prisonnier dans le raid militaire lancé contre la ferme. L'ombre des "Zetas" plane aussi sur les rumeurs de disparition ou d'assassinat de deux policiers à San Fernando.
Trente-et-une victimes du massacre des clandestins ont d'ores et déjà été identifiées, avec l'aide des délégations consulaires du Brésil, de l'Equateur, du Salvador et du Honduras arrivées depuis jeudi dans la région. La Haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Navi Pillay, a réclamé au Mexique une "enquête indépendante" sur le massacre.
Les "Zetas" sont très redoutés dans le nord-est mexicain, et la discrétion des médias locaux à leur égard en est une illustration: alors que les médias du monde entier ont annoncé le massacre de San Fernando, aucun quotidien de la région ne lui a consacré sa "Une", le reléguant en pages intérieures.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS