Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les cavaliers suisses ont brillé lors du CSIO de Rotterdam avec une deuxième place au Prix des nations. Avec seulement 4 points de pénalité, ils n'ont été devancés que par les Pays-Bas.

La Suisse a dû lutter jusqu'au bout contre l'Allemagne pour décrocher la deuxième place et a eu avec Steve Guerdat chevauchant Nino la carte pour assurer ce bon résultat. Le champion olympique sur son cheval en or n'a commis aucune faute lors de la deuxième manche. Son cheval a paru frais pour son premier Prix des nations de l'été.

Martin Fuchs sur Clooney a lui aussi réussi un parcours sans faute. Janika Sprunger sur Bonne Chance a touché une barre lors de la première manche. Les quatre points de pénalité ont été retenus dans le classement parce que Paul Estermann avec Castelfield Eclipse a connu un mauvais jour et a terminé son parcours avec 19 points de pénalité. Même dans le deuxième parcours, le cheval du Lucernois a commis une autre faute. En revanche, Janika Sprunger a livré un "blanchissage" lors de la seconde manche.

Avec ce résultat, la Suisse a fait un pas important en direction du maintien en Division 1 européenne.

ATS