Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La première course en circuit en Suisse depuis 1954 n'a pas souri à Sébastien Buemi (Renault e.dams). Le Vaudois a dû se contenter de la 5e place d'une course gagnée par Lucas di Grassi (Audi Sport).

Buemi occupait le 4e rang, mais il a été pénalisé comme plusieurs autres pilotes d'un drive through pour avoir roulé trop vite lors d'une phase de neutralisation (full course yellow). Cela l'a fait reculer et lui a enlevé tout espoir de podium.

Di Grassi, champion en titre, a gagné pour la première fois de la saison, et la septième de sa carrière. Le Brésilien a devancé l'Anglais Sam Bird (DS Virgin) et le Belge Jérôme d'Ambrosio (Dragon Racing).

Au championnat, Jean-Eric Vergne (Techeetah), seulement 10e à Zurich, reste leader. Mais le Français ne compte plus que 23 points d'avance sur Bird. Di Grassi occupe désormais le 3e rang à 62 longueurs, alors que Buemi est 4e, neuf points derrière le Brésilien.

Cette première de la formule E en Suisse a connu un succès populaire impressionnant. Alejandro Agag, promoteur de la série, a déclaré à la TV que Zurich était pour la FE ce que Monaco est pour la formule 1.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS