Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Diamantaire braqué à Genève: suspects arrêts à Paris

Coup de filet à Paris suite au braquage d'un diamantaire à Genève en mars 2017 (image d'illustration).

KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA

(sda-ats)

Deux hommes soupçonnés d'avoir participé au braquage d'un diamantaire à Genève en mars 2017 ont été arrêtés à Paris. Un autre individu, identifié grâce à une vidéo postée sur Youtube, avait déjà été arrêté en Algérie en février dernier.

L'information révélée par Le Parisien a été confirmée vendredi par le Ministère public genevois, qui a délégué la poursuite aux autorités françaises. Un homme suspecté d'avoir apporté une aide aux auteurs présumés a aussi été arrêté à Paris.

"C'est l'aboutissement d'un travail d'enquête minutieux et efficace mené par les polices suisse et française", ont relevé les avocats du diamantaire, Robert Assaël et Philippe Grumbach. Le diamantaire avait été surpris à son domicile par trois individus armés. Il avait été menacé et contraint de se rendre avec les malfaiteurs dans les locaux de sa société du centre-ville de Genève.

Sur place, les braqueurs s'étaient emparés d'un lot important de diamants de sertissage et de pierres taillées, soit un butin qui s'élèverait à 15 millions d'euros. Il n'a pas été retrouvé.

Cette affaire avait défrayé la chronique car pour la première fois la police genevoise avait posté sur Youtube des images de vidéo-surveillance prises lors de l'agression. Les forces de l'ordre genevoises avaient sollicité l'aide d'experts belge pour cette opération. Ces images avaient permis d'identifier le suspect arrêté en Algérie. Ce Franco-Algérien, toujours sous les verrous, sera jugé là-bas.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.