Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pendant que leurs coéquipiers profitaient d'un jour de repos, Félicien Du Bois et Raphael Diaz ont passé une IRM. L'analyse a révélé un problème musculaire pour les deux défenseurs.

Joueront, joueront pas? Patrick Fischer n'a pas souhaité se prononcer sur les probabilités de voir Du Bois et Diaz sur la glace samedi après-midi face à la Russie à l'occasion du cinquième match de poule du Championnat du monde à Moscou. Sortis sur blessure lors de la rencontre face à la Lettonie, les deux arrières doivent attendre et voir à quelle vitesse leur épaule va guérir.

La bonne nouvelle, c'est que l'examen n'a pas révélé de grosse blessure pour le Zougois et le Neuchâtelois. Problème, le match contre la Russie est dans deux jours et celui contre la Suède dans trois. Bien revenue après un départ pour le moins poussif, la Suisse ferait face à un double coup dur en perdant deux de ses meilleurs éléments des bases arrière. Du Bois rassure par sa polyvalence et Diaz monte en puissance. Avec six points, que des assists, le Zougois est le quarterback du power-play helvétique et le meilleur pointeur de l'équipe.

Patrick Fischer ne s'est pas mouillé en tentant un pronostic. L'entraînement de vendredi permettra de voir si les deux hommes sont aptes au combat. Noah Schneeberger a réalisé un excellent troisième tiers en absorbant une partie des minutes du duo, mais contre Ovechkin & co à Moscou, la partie s'annonce terrible.

"Le moral de cette équipe est toujours bon parce qu'elle possède du caractère, avance Patrick Fischer. Le caractère amène la confiance et l'enthousiasme. Le succès contre la Lettonie a bien sûr aidé à ce que cela reste positif. Maintenant nous devons corriger ce box-play où nous commettons trop d'erreurs individuelles. Nous devons mieux protéger notre gardien."

ATS