Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quatre pays germanophones, dont la Suisse, vont coopérer plus étroitement dans le cadre de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Ils vont par ailleurs travailler davantage ensemble dans le domaine de la formation professionnelle duale.

Ils ont aussi décidé de donner un coup de pouce à la promotion de la langue allemande, signale leur déclaration commune dont a fait état dimanche le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué. Cette réunion ministérielle s'est déroulée au Centre Dürrenmatt de Neuchâtel.

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter, chef du DFAE, a reçu la ministre des Affaires étrangères, de l’éducation et de la culture du Liechtenstein, Aurelia Frick, ainsi que le ministre autrichien des Affaires européennes et internationales, Sebastian Kurz, et le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier.

Promotion de la paix

Au sein de l'OSCE, les quatre Etats se sont notamment engagés dans une déclaration commune à trouver une solution à la crise en Ukraine et renouvelé leur soutien au travail de la mission spéciale de monitoring (SMM) de l’OSCE. Didier Burkhalter a notamment rappelé durant cette réunion que la promotion de la sécurité et de la paix en Europe et dans le monde est l’une des priorités de la politique extérieure suisse.

Les quatre ministres ont également décidé d’intensifier la coopération des pays germanophones dans le domaine de la formation professionnelle duale. Ainsi, ils ont pris l’initiative de créer début 2016 un comité de donateurs établi en Suisse. Celui-ci devra, par exemple, encourager l’échange d’expériences entre les quatre pays.

Langue étrangère

Autre sujet d’intérêt commun des quatre ministres: la promotion de la langue allemande dans le monde. Aussi ont-ils décidé de soutenir financièrement l’organisation d’un concours sur le thème de l’allemand en tant que langue étrangère, et d’une journée internationale des enseignants d’allemand prévue en 2017 à Fribourg.

Les ministres des Affaires étrangères des pays germanophones se réunissent chaque année depuis 2006. L’Allemagne y participe depuis 2012. La prochaine réunion est prévue en 2016 dans la Principauté du Liechtenstein

ATS