Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a remis vendredi à Berne le Prix Balzan à quatre scientifiques. Les lauréats - deux historiens, un biologiste et un physicien - reçoivent chacun 750'000 francs, dont la moitié devra être destinée à la recherche.

Dans une société "qui traverse une période mouvementée, les apports de la science sont indispensable pour faire progresser les connaissances de notre monde et contribuer à le rendre meilleur", a déclaré le chef du département de l'intérieur, cité dans un communiqué de la Fondation Balzan.

La formation, la recherche et l'innovation restent une priorité de la Confédération, a souligné Didier Burkhalter devant un parterre de 300 personnes réunies dans la salle du Conseil national.

Rousseau

Le Polonais Bronislaw Baczko, de l'Université de Genève, est récompensé pour ses recherches sur la pensée de Rousseau, le mouvement des Lumières et la Révolution française. L'Irlandais Peter Brown, de l'Université de Princeton (USA), reçoit le prix pour ses contributions à l'interprétation historique de l'Antiquité tardive.

L'Américain Russell Lande, de l'Imperial College de Londres, est distingué pour son travail en biologie théorique des populations. Quant à l'Anglo-américain Joseph Silk, de la John Hopkins University de Baltimore, il fait figure de "pionnier sur les premières phases de l'évolution de l'Univers".

La Fondation Internationale Balzan a été fondée en 1957. Elle dispose de deux sièges, l'un à Milan, qui choisit les matières à récompenser et sélectionne les candidatures, et l'autre à Zurich, qui administre le patrimoine légué par Eugenio Balzan. Les prix sont remis une année à Berne et l'autre à Rome, en alternance.

ATS