Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les nouveaux champions du monde ont bien conscience que leur sacre dimanche à Moscou peut contribuer à apaiser les tensions dans France en proie aux fractures internes.

"On vous aime tous !", clame ainsi le sélectionneur Didier Deschamps.

Il n'est pas dans l'équipe-type mais Adil Rami est de ceux qui comptent beaucoup dans le vestiaire bleu. Alors, quand il parle, le défenseur est écouté et il le sait. "C'est un truc de dingue, on n'ose même pas imaginer ce qu'il se passe en France. On est un pays qui a souffert, il y a eu beaucoup d'amalgames. On est fier de rendre le pays fier en jouant comme maintenant. Je suis d'origine marocaine, je suis Français, j'aime mon pays, j'aime les deux pays. Ca met du baume au coeur à tout le monde. Tout le monde fait la fête. C'est énorme."

Didier Deschamps, lui, insiste sur la complexité de l'affaire. "Nous sommes partis de loin... Tout n'a pas toujours été facile. Mais nous nous sommes construits dans cette difficulté, nous avions besoin de ça. Ca avait fait tellement mal de perdre la finale de l'Euro il y a deux ans, mais ça nous a servi."

Rami abonde dans le même sens. "C'est trop de sacrifices, trop de travail. On a l'impression qu'être footballeur professionnel c'est facile, mais aujourd'hui on est champions du monde dans le sport le plus populaire au monde et le plus difficile du monde, par sa concurrence. Moi j'ai dû être prêt tout le temps, à l'entraînement toujours à 100%."

Antoine Griezmann, impliqué sur les buts de Madzukic (contre son camp) et de Pogba en ayant lui-même marqué le 2-1 explique également ce qui se passe dans sa tête. "Je ne sais pas où je suis ! Très heureux. On est rentré timidement, on a vu que c'était une finale de Coupe du monde, et on s'est lâché petit à petit. Sur le penalty, j'hésite à faire la panenka de Zidane (ndlr: en finale du Mondial 2006) mais finalement j'ouvre mon pied. J'espère dormir avec la Coupe et ma fille."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS