Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Ce fut du travail bien fait ! Nous avions bien préparé ce match. Le plan que nous avions établi a fonctionné". Didier Tholot était jeudi soir à Anfield Road un entraîneur aux anges.

Pour le Français, ce point a la saveur d'une victoire. "Nous étions le petit poucet du groupe. Aujourd'hui, nous sommes en tête après avoir affronté Kazan et joué à Liverpool, explique-t-il. Mais j'ai toujours dit que notre objectif était de nous qualifier. Une petite partie du chemin a été accomplie. Ce résultat à Anfield Road nous permettra de jouer de manière libérée le 22 octobre à Bordeaux."

Didier Tholot n'a pas été surpris par cette entame bien laborieuse de la part de ses joueurs. "Nous savions que Liverpool allait livrer 10, 12 voire 15 minutes sur un rythme très élevé avec un pressing incessant, poursuit-il. Nous prenons un premier but sur une glissade et sur un hors-jeu qui n'a pas été sifflé. Nous n'avons pas baissé la tête. D'autres équipes auraient coulé ce soir. Nous savions aussi que les Anglais pouvaient être gênés sur nos diagonales. Nous avons marqué ainsi."

L'entraîneur a, bien sûr, relevé la grande performance d'Andris Vanins. "Andris a réussi les arrêts qu'il fallait au bon moment. Mais je veux surtout retenir la performance de l'ensemble de l'équipe, souligne-t-il. J'avais opté pour le même onze de départ que lors de la finale de la Coupe de Suisse et que lors de notre match contre Rubin Kazan. Dans cette composition, cette équipe propose un équilibre très intéressant sur le plan tactique avec des joueurs complémentaires en ligne médiane, de la vitesse sur un côté et de la percussion sur l'autre. Je nourris un regret toutefois: nous aurions dû ménager Konaté avant la rencontre de ce soir. Il a trop joué ces dernières semaines. Moussa l'a payé ce soir !"

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS