Toute l'actu en bref

Dieter Meier s'intéresse au chocolat désormais après la musique, le vin et la viande notamment (archives).

KEYSTONE/EPA DPA/JENS KALAENE

(sda-ats)

L'artiste, musicien et investisseur zurichois Dieter Meier se lance dans la fabrication de chocolat. Il prévoit de commencer la construction d'une usine outre-Sarine au premier semestre de cette année.

Dieter Meier, 71 ans, évalue des sites dans les cantons de Schwyz, Glaris ou Schaffhouse, a-t-il expliqué dans une interview accordée à la NZZ am Sonntag. La fabrique est déjà conçue par les architectes et les ingénieurs, sur la base d'expériences recueillies dans des exploitations-pilotes.

Les intentions de Dieter Meier sont déjà connues depuis l'été dernier. L'homme, célèbre pour le duo formé avec Boris Blank dans le groupe de musique électronique Yello, ambitionne de fabriquer du chocolat selon une nouvelle méthode, avec notamment un produit très aromatisé et moins sucré.

Son chocolat sera vendu dans de petits magasins à Zurich, au Moyen-Orient et à Hong Kong. L'investissement se monte à 28 millions de francs. Le financement est assuré en collaboration avec un ami. L'idée de recourir en partie à un apport bancaire est aussi envisagée, "histoire de tâter le terrain".

Fortune personnelle

Fils de banquier né en mars 1945 à Zurich, Dieter Meier possède également un domaine agricole près de Mendoza en Argentine, sur lequel il produit de la viande de boeuf et du vin. Il figure dans le classement du magazine Bilan des 300 plus riches de Suisse, avec une fortune comprise entre 100 et 200 millions de francs.

L'homme est aussi connu pour avoir investi dans le groupe zurichois Orell Füssli, actif dans l'impression de billets de banque, la librairie et l'édition, et l'horloger neuchâtelois Ulysse Nardin. Quant à Yello, le duo prévoit une tournée l'automne prochain dans l'espace germanophone, avec Zurich comme seul rendez-vous suisse.

ATS

 Toute l'actu en bref