Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour le Conseil d'Etat, le spectacle de Dieudonné ne serait pas "de nature à créer un risque de trouble à l'ordre public" (archives).

KEYSTONE/AP/ZACHARIE SCHEURER

(sda-ats)

Le polémiste Dieudonné doit pouvoir tenir un spectacle à Marseille le 19 novembre. Le Conseil d'Etat a annulé lundi une décision de la mairie de la cité phocéenne.

La plus haute juridiction administrative française a rejeté une requête de la commune contre l'ordonnance du tribunal administratif de Marseille suspendant l'annulation décidée par la mairie, en septembre, de la convention de mise à disposition de la salle en question.

Le juge des référés a estimé que l'annulation de cette convention constituait "dans les circonstances de l’espèce, une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d’expression", explique le Conseil d'Etat dans un communiqué.

La juridiction souligne que cette décision revenait "à interdire la tenue d'un spectacle dont il ne résulte pas des pièces du dossier et de l'audience qu’il serait de nature à créer un risque de trouble à l'ordre public".

"De simples mesures de sécurité" peuvent permettre d'assurer le bon déroulement de la soirée, relève le Conseil. Et, précise-t-il, le choix de la municipalité aurait entraîné l'annulation du spectacle dans la mesure où aucune autre salle de taille équivalente n'était plus disponible le soir de la représentation.

Dieudonné a été condamné à de multiples reprises, notamment pour injure et provocation à la haine raciale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS