Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Brasilia - Le Parti des travailleurs a intronisé dimanche Dilma Roussef comme candidate à la présidentielle d'octobre au Brésil. L'héritière politique de Luiz Inacio Lula da Silva a promis de poursuivre la politique menée par l'actuel président.
"Ce n'est pas une coïncidence qu'après ce grand homme, notre Brésil puisse être gouverné par une femme, une femme qui perpétuera le Brésil de Lula mais avec l'âme et le coeur d'une femme", a-t-elle dit dans un discours.
Si Dilma Rousseff a rattrapé dans les sondages son principal adversaire, le candidat du parti centriste PSDB José Serra, des études montrent qu'elle est en retard sur cet ancien gouverneur de l'Etat de Sao Paulo auprès de l'électorat féminin.
Elle pourra toutefois s'appuyer sur la très forte popularité de Lula ainsi que sur la reprise économique pour l'aider à accéder à la présidence. Elle a d'ailleurs promis de garantir la stabilité économique et de poursuivre les réformes engagées, notamment dans la fiscalité.
Elle a ajouté que le Brésil pouvait encore faire mieux, malgré les progrès permis par Lula. Son gouvernement, a-t-elle affirmé, s'emploiera également à éradiquer la "misère absolue" dans le pays.
Samedi, le congrès du PSDB a désigné José Serra en tant que candidat. Ce dernier a déjà été battu à la présidentielle de 2002 par Lula.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS