Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les personnes divorcées qui souhaitent se remarier dans l'Evêché de Coire (GR) seront privées de sacrement. L'évêque du diocèse de Coire Vitus Huonder a fait cette annonce dans une lettre pastorale à l'occasion de Carême. La presse s'en est faite l'écho samedi.

Tous les curés de l'Evêché, qui ont déjà reçu cette missive, sont tenus de prendre connaissance des recommandations de l'évêque. Des extraits de cette lettre ont été publiés samedi dans deux journaux alémaniques, le "Tages-Anzeiger" et le "Bund".

Le porte-parole de l'Evêché, Guiseppe Gracia, joint par l'ats, a confirmé l'existence de ce courrier, considérant toutefois les articles de presse comme "exagérés". Selon lui, Mgr Vitus Huonder ne fait qu'appliquer la ligne officielle de l'Eglise. "L'évêque veut renforcer la valeur du mariage", a expliqué M. Gracia, mais en aucun cas il ne désire "discriminer les personnes divorcées".

Selon son porte-parole, l'évêque incite au contraire dans sa lettre les pasteurs à accepter et à mieux aider les personnes divorcées.

ATS