Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Un responsable politique pakistanais de premier plan, Imram Farooq, dirigeant du Muttahida Qaumi Movement (MQM), a été assassiné jeudi à Londres, ont annoncé les chaînes de télévison BBC et Sky News. Imram Farooq avait demandé l'asile à la Grande-Bretagne il y a onze ans après sept ans de cavale dans son pays.
Il a été découvert avec des blessures à la tête et des traces de coups de couteau dans le district d'Edgware, au nord de Londres, vers 17H30, ont indiqué les chaînes de télévision.
Un porte-parole de la police métropolitaine de Londres n'a pas confirmé l'identité de la victime. Il a indiqué qu'un homme de 50 ans présentant de nombreuses blessures à la tête avait été déclaré mort. "Ses proches ont été informés" de son décès, a-t-il ajouté, précisant qu'aucune arrestation n'avait été opérée.
En exilSelon des responsables du MQM au Pakistan, cités par la BBC, Imram Farooq vivait en exil à Londres depuis 1992 et n'était pas retourné depuis au Pakistan. Il était recherché par les forces d'ordre de son pays, a ajouté la BBC.
Le MQM dirige d'une main de fer Karachi, première ville du Pakistan, depuis 22 ans. Cette période a été jalonnée d'innombrables et sanglants crimes politiques.
L'assassinat à Karachi le mois dernier d'un avocat du MQM, Raza Haider, a déclenché une nouvelle vague de violences ethniques et politiques dans la métropole, qui a fait quelque 85 morts.
Le MQM a été fondé par une frange des millions de musulmans qui ont fui l'Inde voisine au moment de la partition sanglante de l'ex-colonie britannique en 1947. Il représente à Karachi la partie de la population, majoritaire, qui parle Ourdou.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS