Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Jeux olympiques d'hiver de la jeunesse 2020 (JOJ) ont été attribués à Lausanne. La 128e session du CIO réunie à Kuala Lumpur a préféré la candidature vaudoise à celle de Brasov (Rou).

La manifestation aura lieu du 10 au 19 janvier 2020.

Les JOJ - dont l'édition hivernale accueille quelque 1100 athlètes - sont réservés aux jeunes de 14 à 18 ans. La désignation de Lausanne, qui accueille le siège du CIO et de très nombreuses fédérations sportives internationales, n'est pas une surprise, d'autant que la commission d'évaluation avait favorablement jugé le dossier.

"Je suis extrêmement content (de ce choix)", a déclaré le président de Swiss Olympic Jörg Schild. "Il faut que ce soit des Jeux pour la jeunesse du pays tout entier, des Jeux qui nous donnent la possibilité d’encore mieux promouvoir et soutenir les futures générations de sportifs."

Le concept de Lausanne 2020 prévoit que les sports de glace seront organisés à Lausanne même. Les compétitions alpines et les disciplines de freestyle auront comme cadre les Alpes vaudoises, les disciplines nordiques devant se dérouler dans le Jura vaudois et en partie en France voisine (biathlon et saut à ski), pour une collaboration internationale inédite.

Les JOJ sont une création récente, qui vivra en 2020 sa 3e édition pour ce qui est du volet hivernal. Il s'agit d'un projet lancé en 2007 par l'ancien président du CIO Jacques Rogge, soucieux de "parler aux jeunes" et d'enrayer un phénomène qu'il pensait avoir constaté, à savoir "le déclin de la pratique sportive chez la jeune génération". Le tout en s'appuyant sur les valeurs de l'olympisme que sont "la fraternité, l'universalité et la paix." Rogge prolongeait en cela une idée venue au départ de l'Autrichien Johann Rosenzopf, déjà à l'origine de la création par le CIO du Festival olympique de la jeunesse européenne (FOJE) en 1990, et dont le volet estival se déroule actuellement à Tbilissi.

Comme les "vrais" Jeux, les JOJ sont organisés tous les quatre ans (pour l'été et pour l'hiver). Lors de la dernière version hivernale, en 2012 à Innsbruck, une seule Romande était de la partie, la snowboardeuse vaudoise Alexia Bonelli.

Le budget de la candidature vaudoise se monte à une quarantaine de millions de francs.

ATS