Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'équipe Sky a mis sur la touche son coureur colombien Sergio Henao, dont les paramètres sanguins prêtent à problème, tout en précisant lui maintenir sa confiance.

Henao, deuxième du récent Tour du Pays Basque, était l'un des favoris mercredi de la Flèche Wallonne.

Le grimpeur colombien, 28 ans, avait déjà été écarté en mars 2014 pour une durée de trois mois par sa propre équipe qui voulait avoir des explications sur les données recueillies lors de tests hors compétition en altitude. Il avait ensuite pu recourir en juin 2014 après avoir été mis hors de cause par les experts. Le résultat, selon Sky, d'un "programme de recherche de dix semaines mené par le Dr Eddie Hampton, un hématologue consultant de l'Université de Sheffield, avec d'autres experts scientifiques indépendants".

"Cette semaine, Sergio a été contacté par la commission antidopage (de l'Union cycliste internationale) qui demande un supplément d'informations en ce qui concerne son passeport sanguin entre août 2011 et juin 2015", a révélé mercredi la formation britannique, en soulignant que les données en cause recoupent celles qui l'ont incitée à mettre de côté Henao en 2014: "Cela n'est pas une surprise." "Sergio ne courra pas jusqu'à ce que le problème soit résolu. Il n'y a aucune obligation pour nous de le faire mais c'est la politique appliquée par l'équipe", a ajouté Sky.

"La physiologie des coureurs d'altitude est complexe", a relevé le patron de la formation britannique, Dave Brailsford, à propos de Henao qui est né et s'entraîne durant l'hiver en Colombie. "La science est limitée à ce sujet. (...) Nous espérons et croyons que les experts de la commission antidopage vont arriver aux mêmes conclusions quand ils examineront tous les éléments dans les prochaines semaines."

Henao court pour la formation britannique depuis 2012. S'il n'a jamais disputé le Tour de France, il s'est classé neuvième du Giro 2012 et deuxième de la Flèche Wallonne en 2013.

ATS