Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dix candidats à l'élection présidentielle en France (22 avril et 6 mai) disent avoir déposé les parrainages d'élus nécessaires pour se lancer dans la course. L'ancien premier ministre Dominique de Villepin en est le principal absent.

Les candidatures et les 500 parrainages au minimum devaient avoir été déposés vendredi à 18h00 au plus tard au Conseil constitutionnel. Après vérifications, celui-ci doit officialiser la liste des candidats lundi en fin de journée.

De Villepin out

La campagne électorale officielle commencera mardi. Elle sera marquée, dans les médias audiovisuels, par une égalité de temps de parole entre chacun des candidats.

Dominique de Villepin, qui, en dépit de sa notoriété, plafonnait dans les sondages autour de 1%, avait prévenu dès jeudi soir que, "sauf miracle", il ne pourrait être candidat, faute d'un nombre suffisant de parrainages.

La candidate de l'extrême droite Marine Le Pen avait annoncé en début de semaine disposer des 500 précieuses signatures, après avoir laissé planer le suspense sur sa candidature.

Ancrage nécessaire

Le système favorise les partis installés et bénéficiant d'un bon ancrage local, puisque 38'000 élus - parlementaires, maires, élus départementaux, etc.- sont susceptibles d'offrir leur parrainage.

Cette course aux signatures n'a donc pas été un enjeu pour les deux grands favoris, le président sortant Nicolas Sarkozy et le socialiste François Hollande, ni pour le leader centriste François Bayrou, la candidate écologiste Eva Joly ou le représentant du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, soutenu par le Parti communiste.

En revanche, il a fallu cravacher pour le souverainiste de droite Nicolas Dupont-Aignan, ainsi que pour les candidats d'extrême gauche Nathalie Arthaud et Philippe Poutou, et pour un autre candidat, Jacques Cheminade, politiquement difficile à classer, qui pourfend les oligarchies mondiales.

ATS