Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Varsovie - Dix candidats ont réuni 100'000 signatures d'électeurs en leur faveur, requises avant jeudi à minuit pour se présenter à l'élection présidentielle en Pologne, a-t-on appris auprès de la commission électorale nationale. Le premier tour est prévu le 20 juin.
Selon tous les sondages, la course présidentielle, ouverte par le décès accidentel du chef de l'Etat Lech Kaczynski, se jouera entre deux candidats: le libéral Bronislaw Komorowski, 57 ans, chef de l'Etat par intérim, et le conservateur Jaroslaw Kaczynski, 61 ans, frère jumeau du président défunt.
Le comité électoral de M. Komorowski a déposé à la Commission plus de 700'000 signatures d'électeurs et celui de M. Kaczynski un nombre encore plus impressionnant de plus de 1,6 million. A six semaines du scrutin, les sondages créditent M. Komorowski, candidat de la majorité au pouvoir, de plus de 45% des intentions de vote, contre quelque 30% à M. Kaczynski.
Les autres candidats ne recueillent qu'entre 3% et 5% des intentions de vote. Il y a parmi eux le chef de l'opposition social-démocrate Grzegorz Napieralski, le président du parti paysan allié des libéraux Waldemar Pawlak, et l'ex-ministre des Affaires étrangères Andrzej Olechowski.
Si au premier tour aucun candidat ne franchit la barre de 50% des voix, un deuxième tour du scrutin aura lieu le 4 juillet.
Le président Lech Kaczynski a péri dans un accident d'avion le 10 avril près de Smolensk, dans l'ouest de la Russie. Son épouse Maria et 95 autres personnes, dont de hauts responsables politiques et militaires polonais, ont aussi trouvé la mort dans cette catastrophe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS