Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Dix-huit singes de laboratoire prennent leur retraite aux Baléares

Dix-huit macaques crabiers utilisés aux Pays-Bas pour des tests par une société pharmaceutique vont être transférés vers un parc animalier sur l'île de Minorque pour y "profiter de leur retraite", a indiqué la fondation en charge du transfert. La plupart des singes de labo meurent pendant les expériences ou sont tués après.

"Ces singes ont environ 12 ans, et cette espèce peut vivre jusqu'à 30-35 ans en captivité: ils ont donc encore toute une vie devant eux et vont pouvoir profiter de leur retraite sous le soleil espagnol", a déclaré Saskia Oskam, une porte-parole de la Fondation AAP (singe en néerlandais).

Les 18 femelles font partie d'un groupe de 73 macaques crabiers utilisés par la société MSD pour tester notamment des moyens de contraception, selon Hester de Voogd, porte-parole de MSD.

La société ayant cessé ces recherches aux Pays-Bas, les singes ont été remis en décembre 2011 à la Fondation AAP, qui se charge de "replacer dans un environnement plus naturel" des animaux, principalement des singes, issus de cirques, de laboratoires et du commerce illégal, notamment.

Une rareté

"Il n'est malheureusement pas toujours possible de remettre les animaux en liberté", souligne Mme Oskam.

"C'est assez exceptionnel que des singes puissent être replacés quelque part après avoir servi dans des laboratoires", relève Robert Molenaar, de la Coalition contre les tests sur les animaux (ADC): "dans la plupart des cas, ils meurent pendant les expériences ou sont tués après".

Après avoir vécu dans un environnement stérilisé en intérieur, les 18 femelles disposeront au sein du parc animalier Lloc de Menorca d'un grand dôme extérieur fermé construit pour eux et équipé d'arbres, rochers et modules en bois leur permettant de grimper à leur guise.

Les 55 autres macaques crabiers sont quant à eux dans l'attente d'un endroit qui puisse les accueillir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.